Qui suis-je ?

Je suis née à Bourg en Bresse (01), j’habite St-Ismier en Isère (38) depuis mai 1994, et je suis conseillère municipale de St-Ismier depuis 2002.

Je suis la mère de trois jeunes adultes :                                                                                                         - Olivier 33 ans, Ingénieur à Rolls & Royce, Meylan, marié avec Florie en août 2013 et père de 2 garçons, Célyan né en juin 2015 et Armel né en mai 2017;                                                                           - Guillaume, 30 ans, qui a obtenu son Bachelor Génie géologique à l'Ecole Polytechnique de Montréal et qui depuis travaille comme ingénieur-géologue en exploration minérale dans le grand-nord québécois et vit à Montréal avec Rachel son amie québécoise;                                                                                          - et enfin Thierry, 27 ans qui après avoir obtenu son Master Finances et Administration à HEC Montréal et travaillé comme analyste financier à Paris, vit maintenant à Leipzig en Allemagne où avec Juliane, ils ont donné naissance le 15 octobre 2017 à deux beaux garçons, Jonathan et William.                                                           

Mon époux, Christian est toujours Professeur en Sciences de la Terre à l’Université de Franche Comté (UFC) à Besançon où il forme en Master les futurs enseignants SVT, ainsi que les futurs géologues en ressources minérales. Il conduit ses recherches à  l'ISTerre de Grenoble sur les gisements de nickel - cuivre d'Afrique de l'Ouest et sur les propriétés environnementales des minéraux amiantifères. Il enseigne la géologie aux adultes à l'Université Intercommunale du Grésivaudan.

Titulaire du Doctorat de Science Politique obtenu en 1986 à l’Institut des Sciences Politiques de Grenoble sur “l’adaptabilité de la Convention de la Baie James aux populations autochtones du Nouveau Québec", j'ai poursuivi mes études de Science Politique à l’Institut des Sciences Politiques de Lyon puis de Grenoble. A l'issue de mes études, j'ai demeuré 5 années à Montréal au Québec où j’ai occupé les fonctions d’attachée de Recherche au Département d’Etudes Politiques de l’Université du Québec à Montréal.  J'ai ensuite occupé de 1990 à 1993, les fonctions de chargée d’enseignement en Anthropologie juridique à l’université Française du Pacifique à Nouméa, en charge de la mise en application au sein de l’université de l’action 400 cadres prévue par les accords de Matignon.             J'ai été Commissaire Enquêteur de l’Isère de 2010 à 2014.

Mes engagements politiques

Centriste et humaniste dans mes conceptions politiques, je me suis engagée dans  la vie politique de la commune de St-Ismier en devenant conseillère municipale en 2002 à la mairie de St-Ismier.

Réélue en 2008 dans le groupe d’opposition l’Ismérusien, par convictions et pour défendre les intérêts de la commune, je me suis opposée à nombre des actions conduites par l'équipe majoritaire de Madame Ferradou, alors  maire de St-Ismier (constructions, Isiparc, cave coopérative,  contrat de l'eau...).

Lors des dernières élections municipales de mars 2014, je me suis présentée en tant que tête de liste du "groupe Défi 2014" avec pour objectif de réunir en un seul groupe des personnalités de compétences et d'affinités politiques de toutes tendances afin d'oeuvrer pour notre commune.

Ayant obtenu 22% des suffrages au 1er tour, notre groupe s'est allié pour le 2e tour au groupe d'Henri Baile "St-Ismier au coeur du Grésivaudan".

Suite à cette alliance, Mr Baile a été élu maire de St-Ismier. Je suis devenue "Conseillère municipale dans l'équipe majoritaire avec les fonctions  de "Présidente de la Commission appel d'offres et marchés publics" et "Déléguée "Ethique, Démocratie et Transparence"(cf. lettre délégation du 22/04/2014).  Egalement, élue à la Communauté de communes du Grésivaudan", je participe à la commission "Economie, déchets ménagers, agriculture et aménagements fonciers".

Afin de continuer mon action pour plus de transparence, de proximité et d'éthique dans les pratiques politiques locales, j'ai décidé avec 3 autres élus centristes du Grésivaudan, de me présenter aux élections départementales de mars 2015 pour essayer au niveau du canton Moyen Grésivaudan et du Département, de faire changer les pratiques politiques (cf. "Départementales 2015"). Notre groupe, n'a pas été élu, mais avec 7,4% des suffrages obtenus au 1er tour (14,06% sur St-Ismier), 1255 électeurs nous ont apporté leur soutien, montrant ainsi la légitimité de notre action.

En désaccord avec ce que je défendais, le 23 mai 2017, par simple lettre recommandée,  le maire de St-Ismier, Mr Baile m'a retiré la délégation "Ethique, Démocratie et Transparence".

Par cette décision, Mr Baile a rompu les engagements pris lors de la fusion de nos listes.

Fidèle à mes convictions, j'ai décidé de ne plus faire partie de la majorité. Je suis redevenue élue de l'opposition sous l'étiquette : "Ethique-Démocratie-Transparence"


Geneviève Picard-Moulin

Informations complémentaires :
  • ma déclaration d'intérêt  (ci jointe) complétée conformément au vote du 26 septembre 2014 sur le règlement intérieur.
  • mes indemnités perçues en tant qu'élue :
    • 268,66€ net en tant que Déléguée à la municipalité de St-Ismier (jusqu'en juin 2017) ;
    • 295,86€ en tant que vice-Présidente du syndicat intercommunal des torrents du St-Eynard (jusqu'en décembre 2018 date où le SITST a été dissous avec transfert des compétences à la Communauté de Communes du Grésivaudan (CCG)
_______________________________

 (*) "Coexist"Plaque sur verre réalisée par Hélène Hugonnot selon fresque de John Lenon - Mur de Pragues - 1988
http://h2verre.blogspot.fr/2007/08/h2-verre.html