"Démocratie, Transparence et Ethique"

Suite aux élections municipales d'avril 2014 et à l'alliance de la liste "Défi 2014" que j'ai conduite avec la liste "Saint Ismier au coeur du Gresivaudan", Mr Baile a été élu maire de St-Ismier. Dans le cadre des accords passés, ce dernier m'a confié la fonction de "Déléguée spéciale pour la démocratie, la transparence et l'éthique".

cf. Lettre de mission du 22 avril 2014 signée par Mr Baile - maire de St-Ismier

Cf. ci-contre les rubriques :
Démocratie              Ethique             Transparence
Indemnité des élus            Marchés publics
Infos    mairie de St-Ismier   -   Intercommunalité

Ce vendredi 23 mai 2017, par simple lettre en "recommandé et accusé de réception", Mr Baile, me fait part de sa décision de mettre un terme à ma délégation (cf. article ci-dessous).


Mon objectif, dans le cadre de la délégation "Démocratie-Transparence et Ethique",  a été de respecter et de veiller au respect des grands principes de la "Charte Anticor" que j'ai signée avant le 1er tour des élections municipales de mars 2014.
En m'enlevant cette délégation,  le maire de St-Ismier se met en opposition avec les termes de sa  lettre de mission du 22 avril 2014, d'où mon communiqué de presse ci-dessous, publié sur le Blog de la mairie et repris pour partie dans le Dauphiné Libéré du Dimanche 28 mai 2017

Départ de Geneviève Picard de la majorité de Saint-Ismier

Bien qu’informé des raisons de mes absences suite à mes visites à l’hôpital à Chartres de mon filleul dans le coma avant sa mort, le maire de St-Ismier maintient sa décision unilatérale de retrait de ma délégation « éthique, transparence et démocratie » sous prétexte de mon manque d’assiduité. Il viole ainsi ses engagements électoraux pris lors de la fusion de nos deux listes.
J’ai appris le retrait de ma délégation par simple lettre recommandée pendant cette période de deuil. Plus choquant, la presse a été prévenue avant moi. Cette façon de faire est inélégante et très brutale.
Dans ce contexte de violence politique, il m’est donc devenu impossible en tant que centriste de continuer à travailler avec un maire qui agit ainsi.
Je ne démissionne pas de mes mandats municipaux et communautaires, mais je décide de quitter la majorité. Il y aura donc deux oppositions à St-Ismier, la mienne et celle du groupe de Mr Gauvain. Je continuerai à défendre les valeurs de la Charte Anticor que j’étais une des rares candidates à avoir signée pendant les municipales. Mon opposition sera constructive mais sans concession sur les trois points principaux de la Charte Anticor qui sont la transparence, l’éthique et la démocratie.
Geneviève Picard
, le 28 mai 2017.

Suite à ces évènements est créé au sein du Conseil municipal de St-Ismier, le "groupe d'opposition" Ethique - Transparence et Démocratie" .
Les actions dans ce cadre seront présentées dans ce blog, et tel que prévu par le règlement interne, un communiqué sera diffusé dans la rubrique "Tribune de l'opposition" à chaque parution de la revue "Le Lien - municipalité de St-Ismier".