Actions pour "Le Clos Saint-Pierre" à  St-Ismier.

 

9 novembre 2013 : Clos Saint-Pierre - Le maire revient sur son engagement.
Au conseil municipal du 30 septembre 2013, Mme le Maire s'était engagée à demander l'avis des organismes spécialisés dans la défense du patrimoine dont le CAUE (Conseil en Architecture, Urbanisme et Environnement) sachant que le conseil municipal a voté une cotisation pour adhérer au CAUE. J'ai téléphoné au CAUE, ils n'ont jamais été contactés par les services de la mairie. Le maire estime qu'elle n'a pas besoin de s'entourer de gens spécialistes du patrimoine pour décider en matière d'urbanisation du hameau du Clos Saint-Pierre. C'est regrettable car le hameau du Clos Saint-Pierre est un ensemble remarquable de bâtiments datant du 17e siècle témoin de l'âge d'or de la vigne dans le Grésivaudan.
Au dernier conseil municipal du 30 septembre 2013, le maire avait par ailleurs accepté le principe d'une réunion avec tous les protagonistes concernés par le clos Saint-Pierre. Le courrier qui m'a été adressé repousse aux calendes grecques cette réunion. Le maire revient donc sur son engagement. ...
--> Cf. courrier de Madame le Maire

4 novembre 2013 – Clos Saint-Pierre – Réunion
Devant le risque de blocage pour le dossier Clos Saint-Pierre, afin d’éviter un conflit et pour instaurer un dialogue, tous les intervenants sur ce projet avons décidé d’un commun accord d’organiser une réunion. Elle a eu lieu le 4 novembre à mon domicile.

Les promoteurs Mme Jeanneau, M. Benoit et leur associé, Mme Joëlle Tonaind en tant qu’élue et membre des Amis du Grésivaudan, Mme Danièle Dailly en tant que représentante des Amis du Grésivaudan, Mr Jean Bichard qui a travaillé sur le PLU de Saint-Ismier, Mr Jean Roinat professeur paysagiste, M. Alain Vogels en tant que riverain, et moi-même avons donc échangé nos arguments respectifs concernant le Clos Saint-Pierre, et tenu compte des avis des uns et des autres.

Le dialogue ayant été amorcé, un équilibre entre le lotissement du clos Saint-Pierre et la défense de ce patrimoine du 17ème siècle, symbole de la grande période viticole de Saint-Ismier et du Grésivaudan devrait pouvoir être trouvé.

_______________

30 septembre 2013 - Conseil Municipal : ma demande d'une réunion avec toutes les personnes concernées par le Clos St-Pierre (riverains, Amis du Grésivaudan - paysagiste - habitants amoureux des vieilles pierrres - promoteurs - Bâtiments de France - CAUE - Conseil général) est acceptée publiquement par le maire. Par ailleurs, le maire s'engage à demander l'expertise du CAUE.

25 septembre 2013 : Pour défendre ce témoin de notre patrimoine collectif, c’est maintenant qu’il faut agir et non pas après mars 2014.... Lire l'article joint

24 septembre 2013 : Lettre à Madame le Maire de St-Ismier -Demande d’un débat à propos du permis d’aménager du Clos Saint-Pierre avec des intervenants extérieurs, spécialistes des hameaux et du patrimoine du Grésivaudan - cf. doc. joint

Septembre 2013 : Article paru dans le Lien - Journal municipal de St-Ismier - cf article