Actions urbanisme pendant le mandat 2008-2014

25 avril 2013 : Logements sociaux : une marge de manœuvre des plus étroites à St-Ismier
La loi Duflot prévoit que les communes qui ne remplissent pas leurs obligations peuvent voir leurs pénalités financières actuellement de 140 euros par logement manquant, être multipliées par cinq à la demande du préfet ...Lire la suite

_______________________________

St-Ismier 30 mars 2013 : L’urbanisme à St-Ismier.

Je suis effarée par le développement de l'urbanisme à Saint-Ismier en particulier la construction d'immeubles trop proches des voies et trop près les uns des autres. Par égard pour les nouveaux habitants, il faudrait construire des logements plus éloignés de la départementale et plus espacés.

Le nouveau PLU, voté en juillet 2012, continue malheureusement à prévoir une grande densité le long de la départementale.

Un ancien élu a fait un recours en annulation au tribunal administratif contre le PLU de 2012. Cette action en justice en cours demande beaucoup de travail.

Joëlle Tonaind lors du vote du PLU a défendu pied à pied le charme des hameaux de notre commune et a demandé que des mesures soient prises dans notre PLU pour les protéger. Les élus de la majorité ne l'ont pas écouté.

En tant qu'élues, il nous a été dur à toutes les deux de voir que ce PLU, qui ne préserve pas la qualité de vie dans notre commune, a été adopté.

Je suis intervenue au niveau du Scot (Schéma de Cohérence Territorial) de la région grenobloise  pour essayer d'inverser cette tendance. Malheureusement sans succès.

Voici ma lettre : Intervention déposée le 4 juillet 2012 sur le registre pendant l’enquête publique sur le SCOT (Schéma de COhérence Territoriale) de la région grenobloise.


Rajout 16 février 2014 : L’urbanisme à St-Ismier. J'étais également intervenue sur le PLU en Mai 2012 - cf. ci-joint copie de mon courrier de Mai 2012 incluant réserves qui avaient été émises à l'époque par différentes autorités.